16 décembre 2007

Germinal

L'idée a germé. Au vu des conditions précaires dans lesquelles elle a sorti sa tête, elle devait être là depuis longtemps... Resituons la scène. C'était un dimanche un peu gris, en fin d'après-midi. Tom et moi nous livrions alors à une tâche ingrate mais à laquelle à un moment donné on ne peut échapper faute d'avoir repoussé trop longtemps : le Grand Ménage. Ceci dit le Grand Ménage d'un appartement de 46m², c'est relativement vite fait. Dans ces cas-là on se met un fond de radio, pour se donner du courage, et on s'active.

Cet après-midi-là, le fond de radio, c'était France Inter, comme toujours (notre radio de cuisine est bloquée sur la fréquence). L'émission c'était :"Autour du monde", le thème : "Comment voyager avec des enfants". Et le journaliste d'interviewer des familles s'étant lancées dans l'aventure de parcourir le vaste monde en camping car ou en sac à dos, avec leurs gosses. Je me rappelle bien que moi, je récurais la salle de bain avec ardeur, et le son du poste ne me parvenait que par intermittence. Tom, lui, s'était attelé à la vaisselle, tâche on ne peut plus ingrate, mais qui lui laissait au moins le loisir d'entendre clairement l'émission diffusée par le poste de radio coincé entre le grille-pain et l'évier. Que s'est-il alors passé dans sa tête, les mains dans la mousse ? Je ne saurais le dire exactement, mais le fait est que l'idée avait bel et bien germé et qu'elle était en train de travailler dur dans un coin de son cerveau droit.

Le soir venu, alors que, fatiguée, je regardais avec intérêt l'émission "Rendez-vous en terre inconnue" sur France 5 (excellente émission au demeurant que je découvrais là), Tom me dit : "ça te dirait pas de partir faire le tour du monde en bateau ???".

- Si, bien sûr, je serais em-ba-llée. Disons, pourquoi pas dans un avenir proche ? Pour l'instant, l'idée-phare étant plutôt de tenter de s'expatrier au Etats-Unis, comme tu le souhaitais il y a un mois, je te rappelle...

Mais je vois bien que cette réponse fait un triste flop.

"Bon, d'accord, ça veut dire que tu ne veux pas tenter l'expérience ?"

- Bien sûr que si, mais vois-tu, ce genre d'aventure ça se prépare au moins 3 ans à l'avance... Il faut des économies, prendre le temps de régler tous les détails avant de mettre les voiles... (sans dire que moi, je n'ai jamais fait de voilier).

De là s'ensuit une longue discussion sur les méfaits de se lancer à corps perdu et dans la précipitation dans des projets d'envergure (moi), et sur la tristesse des gens qui vivent leur petite vie de routine sans jamais faire le grand saut (Tom).