13 janvier 2008

L'art de réaménager un intérieur

Un seul bateau à voir pour aujourd’hui. C’est un Karaté NV de 1977. Très peu de détails sur l’annonce. Le bateau est au port de Gruissan. Ce dimanche il fait gris, froid et il y a du vent.

On retrouve le propriétaire au ponton. On fait le tour des extérieurs : gréement courant et dormant en bon état, pied de mât OK, moteur satisfaisant, grand voile correcte. Seul hic : pas d’enrouleur de génois. Tom échange avec le propriétaire sur son inquiétude face aux étais largables. Il y a bien une trinquette dans le jeu de voiles, mais on se sent un peu désœuvrés au niveau de la pratique. Et si le vent fraichit vite ? « C’est évident qu’il faut être vigilant, il faut anticiper un peu plus » nous informe le vendeur. On passe à l’intérieur. C’est une excellente surprise. Le propriétaire est du métier, il a entièrement repensé l’aménagement intérieur. Au lieu du couloir central, carré, toilettes et placard au fond juste avant le triangle, on a un bel espace ouvert jusqu’au fond. Le coin WC est déplacé à l’avant derrière une petite porte en lambris blanc et forme une mini-chambre avec la couchette du capitaine. La cuisine est spacieuse. On respire. C’est la première fois que je me dis « Sur ce bateau, je me sentirais bien d’habiter pendant un an ». Nous discutons encore un long moment avec le propriétaire. Il navigue sur ce bateau depuis 11 ans et n’est pas un amateur. Sa franchise et son jugement nous rassurent. Comme à chaque fois, on explique notre projet. Cela nous permet toujours d’avoir des éclairages plus précis, et comme à chaque fois, un « De toutes les manières, il faut le faire votre projet » sonne comme un encouragement de plus à nous lancer dans l’aventure.