21 janvier 2008

Vous contenterez-vous d'un Contention ?

Les visites de ce weekend ont été décevantes. Il faut dire qu'avec le peu de temps qui nous est imparti, toute visite prend un tour crucial. A chaque rendez-vous, nait l'espoir fugace de découvrir la perle rare. Derrière le maigre descriptif des annonces on cherche à déceler ce qui aurait pu échapper au regard aiguisé de l'acheteur potentiel et qui contiendrait les germes d'une future heureuse surprise. Mais pour l'instant il n'en est rien !
J'apprécie les visites de bateaux, surtout que ce mois de janvier presque printanier donne des airs de vacances à chaque weekend d'investigation. Tom en retient moins le côté ludique, car il ressent davantage la pression. D'ailleurs, à peine de retour ce lundi soir, le voilà plongé dans les annonces sur Internet. D'un air pénétré il me montre soudain une petite annonce libellée de la sorte : "Bateau solide de près serré, annexe neuve, survie de 2 ans, Sarat 2 tangons, 3 spis Four, GPS, VHS, pilote auto, bonne croisière de charme nautique sur un bateau qui ne craint pas la tram". 15000 €. L'unique photo présente un voilier fuselé, serti de deux liserés verts, sagement arrimé à sa place de port. Le nom du modèle n'a rien de poétique : "Contention 33"... J'aime surtout la mesure : 9,98m. Plus grand que ce que l'on a vu jusqu'à présent. Il faut croire que Tom a flairé quelque chose : même s'il est tard et que je me désintéresse vite de cette trouvaille, il envoie un email au propriétaire pour caler une date de rencontre.