13 avril 2008

La revanche des cales blanches

Ce weekend Fanny et Gérard sont venus nous prêter main forte. Il sont arrivés de Perpignan avec beaucoup d'enthousiasme dans la découverte du Grégal en rénovation, et une trousse à outils. C'est incroyable comme on sent que tout avance mieux lorsque l'on est plus que deux. Pendant que Fanny se chargeait de repérer les "trous" superficiels sur le pont pour les colmater avec du gel coat semi-liquide, Gérard a fabriqué des pièces de bois sur mesures pour fermer correctement la descente. Moi j'ai passé une dernière couche de peinture de cale dans l'espace réservé au futur WC et Tom a fini de "gratter" les cales. L'horreur des éclats de vieille peinture dans les yeux et la poussière de fibre de verre dans le pantalon prenait fin. Le soir, Fanny avait eu le temps de passer une dernière couche de gel coat au pinceau sur le sol du cockpit, lui donnant le fini lisse qui lui manquait. Pour la première fois, nous avions un réel sentiment d'accomplissement pour les chantiers entamés il y a des semaines et jamais finalisés. En fin de journée, Fanny et Gérard partis, nous nous sommes chargés de repeindre les cales au gel coat liquide. C'est plus solide que la peinture de cale seule, apparemment. Au moment de rentrer à Montpellier, on a juste eu le temps d'entrevoir plusieurs gros cumulus noirs se profiler au loin. Pourvu qu'il ne pleuve pas. Que notre gel coat sèche proprement !

0 Responses: