23 avril 2008

Victoire !

"Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent ; ce sont
Ceux dont un dessein ferme emplit l'âme et le front.
Ceux qui d'un haut destin gravissent l'âpre cime.
Ceux qui marchent pensifs, épris d'un but sublime.

Ayant devant les yeux sans cesse, nuit et jour,

Ou quelque saint labeur ou quelque grand amour.

[...]
Quoi ! ne point aimer ! suivre une morne carrière... [...]"

Victor Hugo, Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent, Les Châtiments, 1853


Aujourd'hui enfin la lutte a pris fin. J'ai eu la confirmation que ma demande de disponibilité était acceptée par le DGS ! Il y a tout juste une semaine, ma collègue M.A, déléguée syndicale, venait m'informer que ma demande ne figurait pas parmi les dossiers qui devaient être étudiés en CAP (Commission Administrative Paritaire, passage obligé avant toute prise de décision de l'Administration). J'ai dû m'assoir pour entendre la nouvelle. Voilà plus d'une semaine que je remuais ciel et terre, qui auprès de mon Directeur, qui auprès des Ressources Humaines, pour savoir si toutes les pièces étaient réunies pour que mon dossier, complet, soit présenté en CAP. Mon Directeur m'avait précisé qu'il avait à ce sujet rédigé plusieurs notes, et que les RH affirmaient qu'il ne manquait rien. En réalité, il devait bien manquer quelque chose, puisque mon dossier n'était même pas inscrit à l'ordre du jour ! J'étais anéantie. Je me sentais prise dans l'étau bureaucratique qui fait que vous, simple agent, êtes à mille lieux de connaître les tenants et les aboutissants des discussions au sommet qui enveloppent votre dossier. Pendant 4 jours s'improvisa alors un marathon téléphonique de relances auprès des responsables potentiels dans l'espoir d'actionner un au moins des leviers qui permettrait de décoincer l'affaire, sachant que l'on avait bien peu de données sur qui était susceptible de pouvoir inverser la vapeur dans cette histoire. Finalement, ce matin, mon Directeur m'appelle. Il était en voiture. Je l'entendais comme au bout d'un tunnel. Il me dit : "C'est bon, votre disponibilité est acceptée par le Directeur Général des Services. Vous allez enfin pouvoir dormir !".
Parfois, la moindre petite phrase, même des moins poétiques, peut vous mettre en joie presque autant que l'annonce d'un ticket gagnant de loto. Le lendemain, mon dossier passait en CAP. Sans aucun débat...


0 Responses: