21 octobre 2008

Graciosa

Nous avons peu dit sur Graciosa. Première petite île au nord-est de l’archipel des Canaries, Graciosa étend sa surface aride au milieu d’eaux claires et de falaises brunes. La délicatesse suggérée par son nom délicieux n’est pourtant pas visible au premier abord. Il faut plisser les yeux sous la lumière blanche et se pencher pour, au milieu des dunes de sable blond et des buissons d’épineux, la retrouver dans la fragilité des minuscules plantes grasses qui vivent là, offrant timidement leur petites feuilles ourlées et velues et leurs fleurs blanches graciles au regard de celui qui sait observer. Graciosa n’est pas très vaste : on en fait le tour à vélo. Les roches du rivage ont cette couleur noire de la pierre volcanique et leur découpage est des plus intéressants. Il forme des petites cuvettes qui se remplissent quand la marée se retire. Le sable est fin et blanc. De la plage, on peut rejoindre le petit village de La Sociedad à pied. Toutes les maisons sont basses, carrées, et recouvertes de chaux blanche. Les volets sont du même bleu vif que celui des constructions grecques ou tunisiennes. Dans le village, un modeste port où, on l’a entendu dire, les services (eau, électricité) sont très limités et que pour cette raison les bateaux de voyage se trouvent tout aussi bien au mouillage. Il y a quelques restaurants, mais la plupart sont fermés pour vacances. Les habitants sont souriants, avec les pommettes hautes et le teint halé de leurs cousins des Andes. Les vieux portent de drôles de chapeaux ronds en paille, qui rappellent le traditionnel couvre-chef rouge péruvien. Quand le soir tombe, on regagne la plage par un chemin de sable. A Graciosa, il n’y a pas de routes goudronnées. En chemin, on croise des surfeurs avec leur planche sous le bras.
Aujourd’hui, nous sommes montés en haut de l’un des deux volcans de l’île. Une petite marche d’une heure nous a portés sur le somment volcanique rouge et pelé qui culmine à 171 mètres ( !). A peine le temps de sortir nos sandwiches que le brouillard envahissait tout, pour être suivi d’un grain agréable, puisque même sans soleil la température avoisine les 25 degrés. Il n’empêche, c’est la première petite randonnée que l’on s’offre après deux mois et demi de voyage !
Je terminerai juste par l’innovation du jour : la fixation d’un minuscule barbecue sur le balcon arrière. Le barbecue en question a été acheté une misère dans une brocante, c’est un barbecue de voyage dont le diamètre permet tout juste de faire griller 4 sardines, ce qui pour deux est parfaitement satisfaisant. Quel plaisir ça va être de rôtir à domicile les poissons tirés de notre pêche !

8 Responses:

fanny a dit…

Bon, vous êtes un peu à la bourre! Ici, on a beau avoir un petit décalage horaire, on est déjà le... 27 octobre ! neige annoncée à 1300m demain... on pensera à vous
bises

Nico a dit…

Hello vous deux. Vous avez un joli ciel bleu, ca doit etre agréable de (sur les photos en tout cas :) )

C'est cool de pouvoir faire de la rando sur des paysages martiens avec l'océan à l'horizon.

En tout cas elles ont l'air trop bonnes vos sardines grillés. Ca me donne l'eau à la bouche.

A très bientôt.

Perrine a dit…

Moi qui croyais que la raison pour laquelle nous n'avions plus de nouvelles depuis plusieurs jours était que vous étiez trop occupés à vous tartiner de crème solaire et à orienter la serviette de plage... mais non: vous étiez en pleine ascencion d'un volcan culminant à.... 171 mètres!!! impressionnant... enfin c'est surtout les paysages lunaires qui sont impressionnants ;-)
Dites donc les Robinsons, êtes-vous bien sûrs d'avoir élus pied à terre aux Canaries???

marie-bé a dit…

Incroyable cet endroit...je n'imaginais pas du tout les Canaries rapées comme ça...j'voyais plutôt de la verdure !! Bon ben voilà une nouvelle "idée toute faite" qui disparaît, c'est cool !!
Au fait combien y'a-t-il d'îles aux Canaries ? Elles sont toutes comme celle-la ? Vous allez, comme aux Baléares, en découvrir plusieurs ?
J'attends la suite avec impatience. Bises Marie-Bé

Claire a dit…

Comme ça doit faire du bien de se faire une petite ballade avec un vent léger, la mer en contrebas en prime et la perspective des sardines grillées!
Ca c'est le bonheur!!!!

Bises

Aude a dit…

Salut Marie-B et les filles,
Alors pour resituer la géographie de notre nouveau terrain d'exploration : il y a 7 îles aux Canaries (a l'est : Lanzarote (dont fait partie le petit bout de Graciosa) et Fuerteventura, au centre : Gran Canaria, Ténérife, et La Gomera, à l'ouest : La Palma et El Hierro). A priori plus tu te diriges vers l'ouest et plus les îles sont vertes et montagneuses. Nous avons prévu d'aller au moins explorer le groupe du centre (il y a sur l'île de Tenerife une montagne qui culmine à 3700 mètres !). C'est vrai que le désert, ça va 5 minutes puis l'envie de fouler de l'herbe fraîche revient sournoisement :)

c0rle0ne a dit…

Aaaaaaaah! enfin des nouvelles :) hihi! je commencais à m'inquiété :)
dailleur je vois le poste seulement ojourdui....pourtant je regardé réguilièrement comme vous aviez pu le remarqué :)
COol que tous va bien! et super le volcan!
J'imagine bien les hommes avec leur chapeau de paille :) ca doit être bien dépaysant tous ca! surtout le fait de ne pas voir de route goudroné :) la classe!

genny a dit…

Ha bon, ça y est, PARFAIT, maintenant, on connait nous aussi les Canaries : J'avais sauté cet épisode !! C'est SUPER, j'en ai pour un bon moment à déguster...
Et merci pour la jolie carte (déformation professionnelle : j'adore les cartes, elles me font rêver autant que les photos )

Ici c'est ...autre chose !Aujourd'hui, dans les Cévennes, il a neigé pendant 2 heures !

Plein de petits bisous tout doux à nos deux aventuriers qui se débrouillent super bien,
Maman/Gene