1 mars 2009

I want to ride my bicycle...

Allez, en panne de moteur mais pas en panne de mollets ! Ce beau dimanche ensoleillé nous a donné envie d'aller nous dégourdir les pattes sur les routes et les chemins de cette charmante île qu'est Bequia et il ne faut pas croire, même sur les îles des Grenadines, il y en a des montées !

Nous avons d'abord emprunté une petite route qui nous a mené, avec force coups de pédale, à travers les collines du centre de Bequia jusqu'à la côte au vent, qui est peu fréquentée et encore assez sauvage. Sur le bord des plages de Spring Bay et deIndustry bay (qui porte assez mal son nom car on n'y trouve plus aucune industrie, à part une vieille fabrique de sucre de canne reconvertie en hôtel 5 étoiles) poussent de nombreux palmiers sur un tapis de pelouse verte : un coin particulièrement propice pour les pique-nique ! Et justement, on avait emporté une bonne quiche maison pour fêter ça, que demander de mieux ?

On a ensuite continué un peu plus haut jusqu'au Sanctuaire des tortues où une association élève plusieurs centaines de tortues de mer "Hawskbill", en voie de disparition. Pour se rafraîchir, on s'est arrêtés au bord de la route, sur le chemin du retour, où deux anglaises ont ouvert une auberge avec une mini-plage et des transats au bord de l'eau, un vrai petit paradis pour déguster une boisson fraîche !

Mal renseignés par notre carte routière un peu sommaire, nous avons ensuite erré avant d'atterir à Margaret Beach, un peu plus loin que Port Elizabeth , Admiralty Bay (où nous sommes au mouillage). Le dimanche, ici, c'est encore un jour festif et communautaire. Les familles du coin viennent sur la plage lancer de grands barbecues, avec tout ce qu'il faut de salades, sauces et accompagnements, pendant que les enfants s'entraînent au cricket ou au foot. Le temps de récupérer un peu avant de remonter (encore une route très raide de la plage à la route tout en haut!) et de profiter d'une bonne baignade près de notre Grégal.
Demain, on devrait avoir la visite du mécano, enfin, on l'espère. En attendant, nos jambes sont prêtes pour une bonne séance de courbatures à venir :)

6 Responses:

c0rle0ne a dit…

Je me verrai bien sur ce transat ce matin :)

gregalfan a dit…

est ce que ce ne serait pas la poignée des gaz qui serait grippée
ou alors une salete dans l'injecteur car le fuel aux antilles est souvent tès sale et mouillé
demonter un injecteur est très facile (pas la pompe d'injection)on le sort et le nettoie)
mais gagnés par les coolitudes subtropicales cet incident moteur sera vite réparé et oblié
bon périple

biz gregalfan

Cec a dit…

Oh la palmeraie avec son gazon... On s'y verrait bien pour un petit picnic avec vous...Biz Cec

Perrine a dit…

Vraiment trop tentant: ce transat, cette mer, ces palmiers, ce sable, .... j'vais me mettre à la méditation et tenter de me téléporter sur ce transat, juste en rêve!.....

Aude a dit…

Bon, je vois que le transat fait l'unanimité pour une séance d'évasion virtuelle... Maintenant, on va les traquer sur les plages pour vous permettre de vous y transporter par la pensée :)
Gregalfan, réponse ce soir peut-être pour notre panne inopinée !

Marie-Bé a dit…

Ah ! Je vois que j'arrive après la bataille...y'a plus de place sur l transat !!! Ca fait rêver quand même, à plus !!