23 juin 2009

Sao Miguel : faux départ !

Nous étions en train de nous diriger vers l'Est, la larme à l'œil dans la bruine et la grisaille, en longeant les îles de l'Archipel des Açores quand, au bout de 150 milles, nous sommes passés devant l'île de Sao Miguel... Hummm... Tentant ! On s'y est arrêtés une journée, comme des clandestins, histoire de se faire une petit resto et une bonne nuit de 10 heures à l'improviste ! Nous repartons cet après-midi. Ponta Delgada, la ville principale de l'île et "capitale" des Açores, fait très "grande ville", avec sa marina ultra-moderne (on dirait un palais des congrès tellement c'est chic, béton brut et douches design) un peu comme Las Palmas de Gran Canaria ou encore Palma de Majorque. En revanche, le centre ville est ravissant, tout pavé de petites pierres blanches et noires comme à Horta, avec de vieux bâtiments historiques noir et blancs superbes, dans le pur style açorien (ou portugais ?).
La météo s'avère un peu moins sympathique que prévu, avec deux belles dépressions en lieu et place de l'anticyclone des Açores qui nous amènent un mauvais vent d'est/sud-est (elles tournent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre et on passe au milieu).

Un anticyclone ? Aux Açores ? Où ça ?

On s'attend donc à 24 heures au moins de près dans 3 jours, par 25/30 noeuds de vent, un délice... Mais on pense aussi aux copains qui remontent en Bretagne ou en Vendée et qui sont obligés de monter bien au Nord au lieu de suivre leur cap, en bataillant contre des vents de 20 noeuds dans la figure (Les Kiss Mi dorment par terre à cause de la gîte !). Bon, on verra bien en tout cas. On s'est refait un petit avitaillement des bons fruits et légumes du coin, pour se donner du courage.

PS : Yes Alber, il s'agissait bien d'un iguane sur le dessin ! Faute d'en avoir vu un aux Bermudes... Je me suis dit que c'était une bonne idée d'en immortaliser un aux Açores :) Une espèce rare !

7 Responses:

gregalfan a dit…

Non seulement ils font le programme mais en plus ils sortent de chemins battus, et surtout ont appris qu'il vaut mieux attendre une bonne méteo que foncer dans les grains, casque a pointe vissé sur la tête
ils étaient devenus des marins maintenant ils sont devenus des sages
C'est vraiment pas la peine de se presser de rentrer en Europe c'est de plus en plus pire
gregalfan

c0rle0ne a dit…

bravo! a ce que je vois on a du mal a rentrer! lol :p

comme le dit gregalfan, c'est la sagesse :)
hihi!

bon courage pour cette traversé! ca va tanguer j'imagine.

bizz!!

Marie-Bé a dit…

Hello les marins ! Merci Aude pour ces explications toujours très intèressantes pour la novice et curieuse que je suis !! Si j'ai bien suivi tes commentaires et ceux de Corleone et gragalfan...ça va dépoter donc.. Bon courage à vous et à très bientôt. Bises. Marie-bé

Tom a dit…

Les isobares se resserrent de plus en plus. On peut s'attendre à une belle dépression se renforçant à l'approche des côtes portugaises avec un vent moyen entre 40 et 45nds de travers d'ici 3 à 4 jours. Après "la dépression des Açores", c'est au tour des "alizés inversés portugais" ! :)
Bref, c'est pas terrible pour nous.

Je pense qu'on va éviter ce probable fort coup de vent et attendre d'avoir du portant, et surtout moins costaud.
Pourquoi ne pas en profiter pour faire une visite de l'île de Santa Maria un peu plus au sud ? Si en plus c'est de plus en plus pire par chez vous, alors... :)

On vous tient au courant !

Ciao,

Tom

Nico a dit…

On comprend que vous ayez du mal à quitter ces jolis îles.

Profitez en bien et courage pour les prochains jours de mauvaise météo. On pense à vous !

Bon vents les sages, acrochez vous bien !

gerald a dit…

gregalfan a raison NE VOUS PRESSEZ PAS ,vous pourriez même repartir pour un tour car votre petit feuilleton journalier(ou presque) va nous manquer ouai,finalement je voterai pour une prolongation ,vous avez l'air tellement heureux!!!!
bisous
avril et gégé

Cec a dit…

oui mais pas trop longue, la prolongation, hein! parce que nous on trépigne ici! profitez bien encore :)
bises
Cec